En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maurice Druon

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1918).

Il participe en 1940 à la bataille de la Loire, qui lui inspire la Dernière Brigade (1946), et compose avec son oncle Joseph Kessel le Chant des partisans (1943). La Fin des hommes, son cycle romanesque en trois volumes (les Grandes Familles, 1948 ; la Chute des corps, 1950 ; Rendez-vous aux Enfers, 1951), propose une peinture impitoyable de la classe dirigeante de l'entre-deux-guerres. Il se consacre au roman historique dans un autre cycle, les Rois maudits (en sept volumes, 1955-1977), pour évoquer la malédiction qui pèse sur la descendance de Philippe le Bel. Druon a aussi écrit des essais, des récits pour enfants (Tistou les pouces verts, 1957) et des pièces de théâtre (Un voyageur, 1954). Il fut un moment ministre des Affaires culturelles (1973-1974).