En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

William Drummond

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète écossais (Hawthornden, près d'Édimbourg, 1585 – id. 1649).

Il fut le premier grand écrivain écossais à adopter résolument l'anglais comme langue culturelle. Mélancolique, il tisse avec une chaleur poignante amour, désir et mort, à l'image du Tasse, de Ronsard ou de Garcilaso de La Vega (Pleurs sur la mort de Méliades, 1613 ; Poèmes amoureux funèbres et divins, 1616 ; les Fleurs de Sion, 1623). Ami de Ben Jonson, c'est une grande figure de l'humanisme écossais dans sa tonalité nostalgique (le Bouquet de cyprès, 1623).