En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

sir Arthur Conan Doyle

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Édimbourg 1859 – Crowborough, Sussex, 1930).

Médecin, c'est en 1887 qu'il crée le personnage de Sherlock Holmes (Une étude en rouge). Malgré l'échec commercial de ce premier récit, il écrit un roman pour un éditeur américain (le Signe des quatre, 1890), puis il crée pour le magazine Strand le récit court et complet qui met toujours en scène le même héros, enchaînant le lecteur au journal (Un scandale en Bohême, 1891). Suivent alors 23 récits avant que Doyle, ulcéré par le succès du personnage qu'il a créé, le tue (le Dernier Problème, 1893) pour se lancer dans le roman historique (Rodney Stone, 1896). Mais les protestations conjointes de son public et de son éditeur lui font ressusciter son héros (le Retour de Sherlock Holmes, 1905). Attaché comme médecin aux armées anglaises lors de la campagne du Soudan (1898) et de la guerre des Boers (1889-1902), il s'engage comme simple soldat au début de la Première Guerre mondiale, avant d'être chargé de mission sur le front (1916). Sous le poids de la guerre et de la mort de son fils, son intérêt pour le spiritisme ira croissant et lui fera entreprendre de nombreuses tournées de propagande.