En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eduard Douwes Dekker

connu sous le pseudonyme de Multatuli (en lat. « J'ai beaucoup supporté »)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain hollandais (Amsterdam 1820 – Nieder-Ingelheim 1887).

Fils d'un capitaine au long cours, il obtint un emploi à Java en 1838. Voyant les populations de son district exploitées par un régent indigène, protégé par le résident hollandais, il essaya en vain d'obtenir justice. Après avoir démissionné, il revint en Hollande (1858) où il écrivit son plus célèbre roman Max Havelaar (1860), dénonciation de la corruption colonialiste. C'est le récit autobiographique de l'expérience d'un administrateur colonial qui prend la défense des indigènes et qui joue alternativement de la satire, du conte moral, du couplet lyrique. Cette œuvre aux multiples résonances politiques deviendra un des classiques de la littérature néerlandaise. Incompris, il évolua vers une sorte d'anarchisme littéraire et politique qui influença profondément le renouveau littéraire de 1880 (Lettres d'amour, 1861 ; Dialogues japonais, 1862).