En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Claude Joseph Dorat

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1734 – id. 1780).

Après avoir tâté du droit et de l'armée, il se lança dans une carrière de poète mondain avec les Baisers (1770), la Déclamation théâtrale (1766), Sur l'inoculation (1774). On lui doit également des tragédies (Régulus, 1765), des comédies, dont les Prôneurs ou le Tartuffe littéraire (1777), stigmatisant les coteries, et des romans : les Sacrifices de l'amour (1771), les Malheurs de l'inconstance (1772), l'Abélard supposé (1780), écrit en collaboration avec la comtesse de Beauharnais.