En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

José Donoso

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain chilien (Santiago 1924 – id. 1996).

Exilé en Espagne (1967), il est un des grands romanciers de l'Amérique latine. Ses romans, peuplés d'êtres monstrueux livrés à leurs pulsions secrètes, montrent le déclin des classes privilégiées (Couronnement, 1958 ; Ce lieu sans limites, 1967 ; l'Obscène Oiseau de la nuit, 1970). Maison de campagne (1978) et la Désespérance (1986) évoquent le totalitarisme chilien. Rentré dans son pays (1980), il dépeint dans le Jardin d'à côté (1981) le monde des exilés chiliens et les affres de la création.