En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Iouri Ossipovitch Dombrovski

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain russe (Moscou 1909 – id. 1978).

Alors qu'il poursuit des études de lettres à Moscou, Dombrovski est arrêté et déporté à Alma-Ata en 1932 : il passera en tout un quart de siècle en exil et dans un camp. Dès ses premiers récits, il se penche, à l'aide d'exemples historiques – Rome dans la Chute de l'empire (1938), ou le poète Derjavine (1937) – sur les rapports entre l'individu et l'État. Son premier roman, commencé en 1943 et publié en 1959, Le singe vient réclamer son crâne, se déroule pendant l'occupation nazie et prend pour sujet la violence étatique. Son œuvre en deux volets, le Conservateur des antiquités (1964) et la Faculté de l'inutile (1988), qui se déroule à Alma-Ata, évoque un archéologue en butte aux persécutions d'un régime absurde, et comporte un aspect ouvertement autobiographique. Elle peut se lire comme un témoignage sur le quotidien soviétique, mais aussi comme une méditation sur le despotisme.