En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abd al-Qahir ibn Abd ar-Rahman al-Djurdjani

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Grammairien et juriste arabe (mort à Gurgan 1078).

Par sa réflexion sur le principe de l'inimitabilité du texte coranique, fondée sur une théorie générale du langage et une conception psychologique de la création poétique, il anticipe sur les thèmes de l'analyse littéraire moderne (Dala'il al-I'djaz, Asrar al-Balagha). Sa théorie du langage, conçu comme un système de relations arbitraire, sous-tend une interprétation originale de la métaphore, à l'opposé des conceptions ornementales et aristotéliciennes de cette figure rhétorique.