En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nour al-Din Abd al-Rahman Djami

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète persan (Khardjird, près de Djam, Khorasan, 1414 – Hérat 1492).

Polygraphe, mystique et poète, il est le plus grand auteur de l'époque timouride. Outre maints ouvrages en prose sur le soufisme, le Jardin de printemps (1487), imitation du Golestan de Saadi (1258), et un recueil de biographies, les Haleines de la Familiarité (1478), il composa trois recueils de poèmes lyriques et sept masnavis didactiques, romantiques ou mystiques, inspirés de Nezami et d'Amir Khosrow, les Sept Trônes (1468-1485).