En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Chaikhmus, dit Djagarkhwin ou Chaikhmus, dit Cegerxwîn

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète kurde (Hisar, prov. de Mardin, Turquie, 1903-? 1984).

Originaire de la tribu des Gurdilan, orphelin de bonne heure, il fut berger puis mollah. En 1927, il s'engage dans une double lutte sociale et nationale, récitant ses poèmes sous le nom de Djagarkhwin (« Cœur meurtri »), à travers tout le Kurdistan. Outre ses recueils d'inspiration patriotique et populaire (Diwana, 1945 ; la Révolution de la liberté, 1954 ; Clarté, 1980 ; Zend-Avista, 1981), on lui doit des récits en prose (Jim et Gulpari, 1946 ; les Aventures de Resho de Dari, 1956), ainsi qu'une grammaire (1961) et un dictionnaire (1962) kurdes, publiés à Bagdad.