En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Djafar Kafarogly Djabarly

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain azerbaïdjanais (Khizy 1899 – Bakou 1934).

D'origine rurale, il subit à ses débuts l'influence contradictoire du poète démocrate Sabir et du nationalisme mousavatiste. Il dénonce dans des poèmes, des récits (Aslan et Farkhad, 1916), des drames (Fleurs fanées, 1917 ; Aïdyn, 1922) la société bourgeoise et le pouvoir de l'argent. Rallié à la révolution, il milite pour l'émancipation des femmes (Sévil, 1928), combat le fanatisme religieux (la Fiancée du feu, 1928) et les tendances nationalistes (En 1905, 1931). Il évoque ensuite les mutations engendrées par les luttes sociales dans les campagnes (Almas, Iachar, 1931-1932) et les milieux artistiques (le Tournant, 1932).