En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

Dion Cassius

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Historien grec (Nicée, Bithynie, v. 164 – v. 234).

Dignitaire de l'Empire romain, deux fois consul, en 205 et en 229, il fut un proche de Septime Sévère. Auteur d'un ouvrage Sur les songes et les présages, d'une Histoire des guerres civiles, qui est perdue, il a aussi écrit une Histoire romaine, en 80 livres, dont il nous reste les livres XXXVI à LIV (680-10 av. J.-C.), avec des fragments et des résumés. Dans une histoire qui demeure annalistique et une œuvre qui unit des méthodes et des préoccupations variées, racontant l'histoire de Rome des origines jusqu'en 222 apr. J.-C., il fait l'éloge d'un Empire et d'un pouvoir décentralisé.