En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nurhajati Srihardini, dite Nh. Dini

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière indonésienne (Semarang, Java, 1936).

C'est l'une des très rares femmes à s'être imposée dans la littérature d'Indonésie. En publiant à vingt ans son premier recueil de nouvelles (Deux Mondes, 1956), puis un court roman (Cœurs paisibles, 1961), elle ouvrait une série de portraits féminins dont l'intérêt dépasse celui des histoires sentimentales qui leur servent de cadre. Après son mariage avec un diplomate français, ses récits portent la trace de ses voyages (Sur un bateau, 1973 ; la Barka, 1975 ; Je m'appelle Hiroko, 1977), avant d'évoquer ses souvenirs de jeunesse (Une ruelle dans une ville, 1978 ; Un champ d'herbe derrière chez nous, 1979).