En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Elmer Diktonius

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et compositeur finlandais (Helsinki 1896 – id. 1961).

Il écrivit aussi bien en finnois qu'en suédois. Il abandonna la musique pour devenir la personnalité majeure de la poésie moderniste qu'il lança avec Mon poème (1921) et Chansons dures (1922). Son lyrisme marqué, sous l'influence de son ami Kuusinen, par les idées marxistes, le rapproche des expressionnistes allemands, mais il subit également les influences des dadaïstes et des poètes américains qu'il a traduits (Houille, 1927 ; Fort mais sombre, 1930 ; Herbe et Granit, 1936).