En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lucien Descaves

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Journaliste et écrivain français (Paris 1861 – id. 1949).

Proche des naturalistes (la Teigne, 1885), il signa cependant le Manifeste des Cinq (1887) contre Zola. Célèbre pour les procès que lui valurent ses romans sur la vie militaire (la Caserne, misères du sabre, 1887 ; Sous-Offs, 1889), il se fit l'observateur du petit peuple des faubourgs, des débris des communards, dans un style mêlant le littéraire au parler populaire (les Emmurés, 1894 ; la Colonne, 1901 ; Philémon, vieux de la vieille, 1913). On lui doit aussi des pièces de théâtre, notamment les Chapons (1890), adaptation de Bas les cœurs ! de Darien, et un recueil de souvenirs littéraires (Mémoires d'un ours, 1946).