En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jakub Deml

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète tchèque (Tasov 1878 – Trebic 1961).

Prêtre catholique en difficulté avec sa hiérarchie, il subit l'influence de Brezina (Notantur lumina, 1907) sur lequel il laissera un Témoignage (1933) capital. Il mêle dans son lyrisme un spiritualisme franciscain (le Château de la mort, 1912 ; Mes amis,1913 ; Miriam, 1916) à une violence de pamphlétaire héritée de Léon Bloy dans un journal poétique qu'il publie à ses frais (Traces de pas, 1917-1941).