En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Richard Dehmel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Wendisch-Hermsdorf 1863 – Blankenese 1920).

Parti du naturalisme, qu'il rejeta avec violence (Délivrances, 1891 ; Mais l'amour, 1893), il annonce l'expressionnisme dans ses aspects les plus discutables : le ton emphatique, le vitalisme mystique. On trouve chez lui à la fois la revendication sociale, la critique de la morale bourgeoise et le chauvinisme le plus borné. On lui doit des recueils de vers (la Femme et le monde, 1896 ; les Métamorphoses de Vénus, 1907), un roman (Deux Hommes, 1903), des drames (les Philanthropes, 1917), un Journal (Peuple et humanité, 1919) et des récits pour enfants.