En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mahmud Darwich

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète palestinien (al-Birwa 1941).

Principal poète de la résistance, plusieurs fois emprisonné puis assigné à résidence à Haïfa, exilé en 1970, il a occupé des responsabilités importantes dans la Résistance. Au-delà de sa douleur personnelle, il incarne dans son œuvre le grand exil de tous les temps et évoque les problèmes éternels de l'oppression et du mépris de la condition humaine (Oiseaux sans ailes, 1960 ; Feuilles d'olivier, 1964 ; Au terme de la nuit, 1967 ; Ma bien-aimée se réveille, 1969 ; l'Écriture à la lumière du fusil, 1970 ; Noces, 1977 ; Plus rares sont les roses, 1986 ; Une mémoire pour l'oubli, 1987 ; Pourquoi as-tu laissé le cheval à sa solitude ?, 1995).