En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Herman Thiery, dit Johan Daisne

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain belge d'expression néerlandaise (Gand 1912 - id. 1978).

Poète (Vers, 1935 ; La nuit tombe assez vite, 1961), influencé par la psychanalyse de Jung et le cinéma, il fut par ses nouvelles et ses romans (l'Escalier de pierre et de nuages, 1942 ; l'Homme au crâne rasé, 1948 ; Un soir, un train, 1950) l'un des promoteurs du « réalisme magique ». Son angoisse existentielle hésite entre une conception volontariste et idéaliste de la vie, particulièrement sensible dans son théâtre (la Charade de l'Avent, 1943 ; le Glaive de Tristan, 1948), et l'évasion dans le rêve et le fantastique (Touché par la Muse, 1959 ; Rencontre au solstice d'été, 1967 ; Treize à table, 1968). On lui doit aussi des récits de voyages qui composent une autobiographie romancée (Lago Maggiore, 1957 ; Baratzeartea, 1963).