En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Démétrios Cydonès

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Théologien et écrivain byzantin (Thessalonique v. 1324 – en Crète, v. 1400).

Ministre et ami de Jean Cantacuzène, il fut partisan de l'union des Églises latine et orthodoxe et fit de longs séjours à Milan. Il traduisit en grec la Somme de saint Thomas d'Aquin et composa un éloge des morts de la guerre civile de 1346 à Thessalonique. Il a laissé une abondante Correspondance.