En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Petras Kazimirovitch Cvirka

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain lituanien (Klangiaï 1909 – Vilnious 1947).

Fils de paysan, militant de l'organisation « iiie Front », il dénonce dans ses vers (la Première Messe, 1928) et ses nouvelles (Histoires quotidiennes, 1938) l'injustice et la laideur du monde bourgeois, récuse dans un roman (Frank Kruk, 1934) le mythe américain de l'émigration et dépeint avec vigueur l'éveil de paysans spoliés par la réforme agraire (Terre nourricière, 1935), célèbre l'artisan créateur (le Maître et ses fils, 1936). Ses ultimes récits font revivre la résistance et la reconstruction (les Semences de fraternité, 1947).