En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Cuttat

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète suisse de langue française (Porrentruy 1916 – La Turballe, Loire-Atlantique, 1992).

Jurassien, il créa pendant la Seconde Guerre mondiale les Éditions des Portes de France, qui l'ont lié aux poètes de la Résistance française. Après de brefs recueils où la poésie jaillit souvent de jeux de mots à la façon d'Apollinaire (le Sang léger, 1940 ; Malin Plaisir, 1941 ; les Chansons du mal au cœur, 1942), il est devenu un poète engagé dans le mouvement pour la séparation d'avec Berne (les Couplets de l'oiseleur, 1967 ; le Poète flamboyant, 1972 ; Noël d'Ajoie, 1974).