En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Laffitte, dit Jean-Louis Curtis

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Orthez 1917 – Paris 1995).

Ses romans, situés pendant la guerre (les Jeunes Hommes, 1946), l'Occupation (les Forêts de la nuit, 1947), la Libération (les Justes Causes, 1954), les années 1960 (la Quarantaine, 1966 ; Un jeune couple, 1967 ; le Roseau pensant, 1971), peignent des personnages en quête d'un « supplément d'âme ». Recherches techniques, ironie, pastiches se mêlent dans la Parade (1960), Cygne sauvage (1962) et La Chine m'inquiète (1972) ; le Mauvais Choix (1984) compare christianisme et marxisme à leur début. Ses dernières œuvres sont plus satiriques (Questions à la littérature, 1973 ; le Battement de mon cœur, 1981 ; Une éducation d'écrivain, 1985).