En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Necati Cumali

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain turc (Florina 1921 – Istanbul 2001).

D'abord poète, dans la mouvance du groupe « Garip » animé par Orhan Veli (Notes du mois de mai, 1947 ; Rayons de soleil, 1957), traducteur d'Apollinaire et de Langston Hughes, il se tourna vers le théâtre (le Berceau vide, 1949 ; la Rose des Mers, 1969), le roman et la nouvelle pour peindre la vie quotidienne de la région égéenne (Quand la lune monte, je ne peux dormir, 1969) ou donner des souvenirs de la région d'origine de sa famille, la Macédoine (Macédoine 1900, 1976). Il donne tardivement un grand roman historique sur la période jeune turque : Montagnes dévastées (1995).