En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

João da Cruz e Sousa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète brésilien (Destêrro, auj. Florianópolis, Santa Catarina, 1861 – Estação de Sitio, Minas Gerais, 1898).

Poète symboliste de race noire, rejeté et humilié par ses contemporains parnassiens, il ne fut reconnu qu'à partir de 1920 (Boucliers, 1893 ; les Phares, 1900).