En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Couronnement de Renart

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Conte satirique composé par un Flamand après 1251.

Déguisé en frère mendiant, Renart figure l'hypocrisie des ordres religieux venus d'Italie : satire parallèle à celle de Rutebeuf dans Renart le Bestourné, bientôt reprise par Jean de Meung, dans son Roman de la Rose.