En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

François Coppée

François Coppée
François Coppée

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1842 – id. 1908).

Auteur de comédies (le Passant, 1869) et de drames d'inspiration romantique (Pour la couronne, 1895), il fut, en poésie, un disciple de Leconte de Lisle (le Reliquaire, 1865 ; Poésies modernes, 1869), avant de s'affirmer comme le peintre prosaïque de la vie du petit peuple (les Humbles, 1872 ; les Paroles sincères, 1891). Lors de l'affaire Dreyfus, il fut président d'honneur (1899-1902) de la Ligue de la patrie française.