En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hermann Conradi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Jessnitz 1862 – Würzburg 1890).

Il a contribué à l'avènement de la révolution littéraire de 1890 en Allemagne, par sa préface à une anthologie publiée en 1885 avec Karl Henckell : les Poètes modernes. Il y fustige l'hypocrisie de son temps et réclame un art qui retrouve le sens de la vérité humaine, un nouveau « temps des génies ». Par ses invectives, Conradi est proche de Nietzsche et du « Kulturpessimismus ». Ses poèmes (Chants d'un pécheur, 1887) et son roman Adam l'homme (1889), qui peint l'artiste en martyr d'une société dirigée par le bourgeois, traduisent le désarroi de toute une génération.