En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

William Congreve

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique anglais (Bardsey, près de Leeds, 1670 – Londres 1729).

Formé en Irlande, patronné par Swift et Dryden, il se veut tragique (la Fiancée en deuil, 1697), mais réussit dans la comédie cynique (Ainsi va le monde, 1700). L'engouement mondain de ses pièces évoquant avec un pessimisme subtil, pour le public antipuritain de Londres, la guerre des sexes (Amour pour amour, 1695) provoqua une vive campagne « antilicencieuse » menée par Jeremy Collier (1698). Également librettiste d'opéras à l'italienne, il mourut aveugle.