En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Danielle Collobert

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poétesse française (Rostrenen, Côtes-du-Nord, 1940 – Paris 1978).

Elle s'adonne d'urgence à la poésie : Chant des guerres (1961) paraît à compte d'auteur et Gallimard publie Meurtre en 1964. Engagée politiquement, proche du F.L.N. algérien, elle parcourt l'Asie. Elle se suicide l'année même de la publication d'une plaquette à 60 exemplaires, Survie. Deux livres posthumes paraîtront (Cahiers, 1956-1978) et Recherche (1990). Son ouvrage clé, Dire (I et II, 1972), présente une œuvre fiévreuse, à la typographie sèche, coupée, en biseau, qui demande énormément au monde.