Identifiez-vous ou Créez un compte

William Collins

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète anglais (Chichester 1721 – id. 1759).

Fils de chapelier, frappé de mélancolie, longtemps interné puis réfugié chez sa sœur, il compose plusieurs odes (le Soir, les Passions, 1750). Ses Églogues persanes (1742), son Ode sur les superstitions des Highlands (1747) apportent à la description et à l'allégorie une vie nouvelle. Son idéal d'austérité silencieuse et de vertu influencera les romantiques anglais et les révolutionnaires français.