En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-François Coatmeur

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Pouldavid-sur-Mer 1925).

Enseignant en Côte d'Ivoire, il écrit Chantage pour une ombre (1963). De retour en France, il poursuit dans le suspense psychologique (Nocturne pour mourir, 1964 ; Aliéna, 1968 ; la Voix dans Rama, 1973). Il montrera ensuite ses préoccupations sociales (les Sirènes de minuit, 1976 ; Morte Fontaine, 1982 ; la Danse des masques, 1989) et étonnera avec Escroquemort (1992) à l'humour noir féroce.