En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

saint Clément d'Ohrid

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Évangélisateur de la Macédoine occidentale et écrivain du premier royaume bulgare (? – v. 916).

Chassé de Moravie, ainsi que les autres disciples de Cyrille et de Méthode par le clergé franc, il trouva refuge en Bulgarie, où il déploya une intense activité de fondateur de monastères, d'éducateur, de prédicateur et d'écrivain. Continuateur direct de l'œuvre de Cyrille et de Méthode, ce « second saint Paul » a le mérite d'avoir, de façon simple et claire, traduit et adapté pour les Slaves les écrits théologiques des Grecs, permettant ainsi la pénétration du christianisme dans le peuple. On lui a attribué, mais sans fondement sérieux, la paternité des vies de Cyrille et de Méthode, dites Légendes pannoniennes, et même l'invention de l'alphabet cyrillique.