En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sophus Claussen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète danois (Helletofte, Langeland, 1865 – Gentofte, Copenhague, 1931).

Dès le recueil Enfants de la nature (1887), il unit deux tendances : des opinions populistes, une poétique amoureuse venue d'Aarestrup. Un séjour à Paris en 1892 lui fit connaître Verlaine, l'œuvre de Baudelaire et de Mallarmé. Il publia alors les proses de Jeunes Liens (1894) et, surtout, les recueils Flûtes de saule (1899) et Diableries (1904), qui font de lui le principal poète symboliste danois.