En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Matthias Claudius

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Reinfeld, Holstein, 1740 – Hambourg 1815).

En marge de l'époque classique de la littérature, opposant à l'esprit de l'Aufklärung, il a pourtant laissé un souvenir ineffaçable dans la mémoire collective allemande. De son journal populaire, le Messager de Wandsbeck (1771-1775), et de ses œuvres éditées sous le titre Asmus omnia sua secum portans ou les Œuvres complètes du Messager de Wandsbeck (1775-1812) émergent quelques poèmes qui n'ont rien à envier aux plus célèbres de Goethe (la Lune s'est levée, la Jeune Fille et la Mort). Ce dernier a inspiré le lied et le quatuor à cordes de Schubert.