En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jules Claskin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète belge de langue wallonne (Grivegnée-lez-Liège 1886 – Liège 1926).

Autodidacte attiré en 1909 par le « Cabaret wallon » de Liège, où il se signala comme chansonnier satirique, Claskin révéla peu à peu, en poésie, une modernité qui contrastait avec le lyrisme sentimental ou déclamatoire de l'époque. Peu abondante, son œuvre wallonne, recueillie longtemps après sa mort (Airs de flûte, 1956), avait eu le temps d'influencer la nouvelle école poétique qui trouvait chez ce précurseur un art de la suggestivité traduit en de courtes pièces au vers-librisme très dominé.