En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Arthur Charles Clarke

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Minehead, Somerset, – 1917Colombo 2008).

Président de la British Interplanetary Society (1946-1947, 1950-1953), il se fait, dans la lignée de Jules Verne, le chantre d'une « science-fiction technologique » s'appliquant à détailler les progrès de la conquête spatiale. Dans ses meilleurs romans – les Enfants d'Icare (1950), la Cité et les Astres (1956), 2001 : Odyssée de l'espace (1968 ; le scénario du film, écrit en collaboration avec S. Kubrick, est antérieur au roman) – le développement scientifique apparaît comme « cul-de-sac de l'évolution ».