En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charles Julien Lioult de Saint-Martindon, dit Chênedollé

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (Vire 1769-Le Coisel 1833).

Émigré pendant la Révolution, il combat avec l'armée de Condé, séjourne en Hollande et à Hambourg, et commence d'écrire quelques odes (l'Invention, 1745), ainsi qu'un Essai sur les traductions (1795). Auteur d'un poème descriptif et didactique (le Génie de l'homme, 1807), il fait ensuite paraître l'Esprit de Rivarol (1810) et des Études scientifiques (1820). Son œuvre inaboutie marque une sorte de transition entre le classicisme et le romantisme.