En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Agatha Mary Clarissa Miller, dite Agatha Christie

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière et auteur dramatique anglais (Torquay 1890 – Wallingford 1976).

Fille d'une mère anglaise et d'un père américain, elle s'engagea comme ambulancière lors de la Première Guerre mondiale pour suivre son premier mari, le colonel Archibald Christie, dont elle devait rendre le nom célèbre, avant d'épouser, après son divorce en 1930, l'archéologue Mallowan. Elle occupa les loisirs que lui laissait l'hôpital à écrire son premier récit, la Mystérieuse Affaire de Styles (1920), où apparaît le personnage du détective Hercule Poirot, qui dans la résolution de ses énigmes policières disputera la vedette à la désuète Miss Marple. Célèbre dès le Meurtre de Roger Ackroyd (1926), elle poursuit la tradition du roman à énigme hérité de Conan Doyle (le Crime de l'Orient-Express, 1934 ; Dix Petits Nègres, 1939 ; la Maison biscornue, 1949 ; Rideau, 1976) : dans un lieu clos (île, château, train), peuplé de gens distingués (lords et majors anglais, jeunes filles de bonne famille), sévit un assassin ; la tâche du détective est de faire tomber le masque du coupable par une suite de déductions quasi mathématiques. La rigueur tempérée d'humour de ses récits crée un charme : celui de l'attente anxieuse dont on devine en frémissant qu'elle prendra rationnellement fin. Agatha Christie est aussi l'auteur de pièces de théâtre (la Souricière, 1952), d'une autobiographie (1949) et de romans psychologiques publiés sous le pseudonyme de Mary Westmacott.