En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Francesco Chiesa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suisse de langue italienne (Sagno 1871 – Lugano 1973).

Au cours d'une vie de poète (Prélude, 1897 ; Calliope, 1903-1907 ; les Feux du printemps, 1919), de romancier, de publiciste, d'historien d'art, d'enseignant, il a plus que tout autre marqué de son empreinte le climat intellectuel de la Suisse italienne. L'originalité et le succès de son roman de jeunesse Giboulées de mars (1925) tiennent surtout au fait que le Tessin y prend la dimension littéraire du paysage italien, et que l'auteur se tourne vers son propre passé. Chiesa est toujours demeuré fidèle à la peinture de son champ d'expérience personnel, aux paysages de sa région et à leurs habitants, comme en témoignent ses nouvelles (Contes de mon jardin, 1929 ; Récits d'un passé proche, 1941-1943).