En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ahmad Faris al-Chidyaq

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain libanais (Achqût 1804 – Istanbul 1887).

Humaniste, maronite converti au protestantisme puis à l'islam, il séjourna en Égypte (1825-1834), où il fut rédacteur au Journal officiel al-Waqâ'i' al-misriyya, à Malte, à Londres, où il participa à la traduction de la Bible en arabe (1848), à Paris et à Tunis, puis il s'installa à Istanbul, où il fonda (1860) le journal al-Jawâ'ib. Son célèbre Une jambe sur l'autre, (1855), inclassable, autobiographique, parodique et facétieux, est salué par beaucoup comme le premier roman arabe moderne. Il a laissé aussi des travaux lexicographiques, des études critiques, un Dîwân de facture classique et des récits de voyages.