En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ahmad Chawqi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète égyptien (Le Caire 1868 – id. 1932).

Poète de cour, il connut un temps l'exil (1914-1917). À son retour, il acquit une popularité qui lui valut son surnom d'amîr al-chu'arâ' (Prince des poètes) – 'Abd al-Wahhâb a chanté nombre de ses poèmes. Il est considéré comme le chef de file de la mouvance arabe néoclassique en poésie (al-Chawqiyyât). Il écrivit aussi des drames historiques en vers (Ali Bey le Grand, 1894 ; Majnûn Laylâ, 1916 ; la Mort de Cléopâtre, 1917 ; Antara, 1932) et en prose (la Princesse d'Andalousie, 1932).