En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abd al-Rahman al-Charqawi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain égyptien (Chibîn al-Kûm, 1920 – Le Caire 1987).

Directeur de la revue Rûz al-Yûsuf il est emprisonné en 1946 pour ses poèmes politiques. Dans Al-Ard, la Terre (1954), apogée du roman campagnard réaliste et social, il présente la révolte de villageois livrés à l'arbitraire des grands propriétaires terriens, et mêle arabe littéraire et dialecte égyptien. Il écrivit neuf pièces poétiques exaltant la résistance nationale (Algérie, Palestine) et revendiquant un islam progressiste, de liberté et de justice sociale. L'une d'elles (Husayn homme révolté et martyr 1969), suscita une censure politique, puis surtout religieuse. Après 1980, il prolongea par des essais sa réflexion sur un islam de liberté.