En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

George Chapman

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète dramatique anglais (Hitchin v. 1559 – Londres 1634).

Ami et rival de Shakespeare, après des pièces pour troupes d'enfants, il aborde de front l'actualité de son temps (Bussy d'Amboise, 1607 ; Charles, duc de Biron, 1608 ; la Tragédie de Chabot, 1613). Stoïcien, frappé par le désir d'autodestruction inhérent à la grandeur morale, il approuve la Saint-Barthélemy. Ami de Marlowe (dont il achèvera Héro et Léandre), il affiche sa méfiance envers l'extrémisme libertin. Ses comédies (Tous fous, 1559 ; Vers l'est, oh !, 1605) et ses « masques » le rapprochent de Ben Jonson, avec qui il sera emprisonné. Se réclamant d'Hermès Trismégiste, il célèbre l'obscurité poétique, traduit Homère (l'Iliade, 1611 ; l'Odyssée, 1616) et Pétrarque.