En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sandro Ilias dze Chanchiachvili

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et dramaturge géorgien (Djugaani, rég. de Sighnaghi, 1888 – Tbilisi 1979).

Libéré de la prison de Met'exi où il a été incarcéré pour activités révolutionnaires, il étudie de 1911 à 1914 à Zürich, Berne, Berlin et Leipzig et ne rentre en Géorgie qu'au début de la Première Guerre mondiale. D'abord d'inspiration symboliste, « décadente », Je n'attends personne, 1909 ; Tristesse muette, 1915, sa poésie chante les temps nouveaux, le Chêne abattu dans la forêt de Tch'iauri, 1925. Ses drames historiques mettent en scène des hommes du peuple dressés contre les féodaux oublieux de l'intérêt national Arsena, 1936 ; Giorgi Saak'adze, 1940 ; les Héros de K'rts'anisi, 1942 ; les Nuits d'Imérétie, 1948).