En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

Guido Ceronetti

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain italien (Turin 1927).

Ses réflexions et ses aphorismes, qui sourdent de la tradition judéo-chrétienne, sont une critique farouche de la société de masse (le Silence du corps, 1979 ; une Poignée d'apparences, 1982 ; un Voyage en Italie, 1983 ; Ce n'est pas l'homme qui boit le thé, mais le thé qui boit l'homme, 1987 ; le Lorgnon mélancolique, 1988 ; la Patience du brûlé, 1990).