En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Cantique des cantiques

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Comme son titre hébraïque l'indique (Shir-ha-Shirim), c'est le Cantique par excellence, le plus beau cantique. Le Cantique des cantiques se présente comme un recueil de chants d'amour, à l'origine probablement destinés à la célébration des noces. Ces chants – on en compte cinq – sont un dialogue entre un Bien-aimé et une Bien-aimée qui se joignent et se perdent, se cherchent et se trouvent. Le Cantique des cantiques exprime la passion de l'amour humain, pourtant il a suscité le plus d'interprétations diverses. La plus connue est celle dite « allégorique », qui voit en lui une célébration des noces mystiques de Yahvé avec Israël. Cette interprétation a été adoptée par les chrétiens : au nom de Yahvé, ils ont substitué celui du Christ, et, au nom du peuple d'Israël, celui de l'Église. Ainsi dans les 83 sermons que saint Bernard a consacrés à son exégèse, le Cantique célèbre le mariage mystique du Christ avec l'Église.