En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Cyriel Buysse

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain belge d'expression néerlandaise (Nevele 1859 – Afsnee 1932).

L'un des fondateurs de la revue Van Nu en Straks (avec Vermeylen) et de Groot-Nederland (avec Couperus), il renouvela les lettres flamandes en développant un réalisme critique inspiré de Zola, dans sa peinture de la bourgeoisie (Sursum corda, 1894) ou du monde paysan (le Droit du plus fort, 1893 ; Mea culpa, 1896 ; le Valet de pique, 1898). Il est cependant surtout connu pour ses contes, proches de ceux de Maupassant (la Vie de Rozeke Van Dalen, 1905 ; les Tantes, 1924 ; le Pilori, 1928). Il a exercé une influence non négligeable sur Maeterlinck.