En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

al-Bustani

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Famille libanaise d'écrivains de langue arabe.

Butrus (1819-1883) joua un rôle de premier plan dans la renaissance arabe par l'enseignement, l'imprimerie, la presse (il créa successivement quatre revues, Nafîr Sûryâ en 1860, puis al-Jinân, al-Janna et al-Junayna) et l'édition (lexicographe, il entreprit la rédaction de la première Encyclopédie arabe moderne, Dâ'irat al-ma'ârif). Salîm (1847-1884) collabora à l'Encyclopédie de son père Butrus, publia des romans en feuilleton dans al-Jinân (1870-1879), des poèmes et fit jouer des pièces de théâtre (Kays wa Laylâ, 1869). Sulaymân (1856-1925), ministre et critique littéraire, émigré à New York, a laissé une traduction en vers de l'Iliade.