En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Buson Yosa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et peintre japonais (Kema, province de Settsu, 1716 – Kyoto 1783).

Fils de propriétaire terrien, il perd tôt ses parents et se rend vers sa vingtième année à Edo, où il acquiert une solide formation poétique et picturale. Il entreprend ensuite de longs voyages sur le modèle des pérégrinations de Basho, et s'impose en tant qu'artiste, peintre de paysages à la chinoise haiga, équivalent pictural du haikai. En 1766, il se fixe à Kyoto et se consacre à l'activité poétique. Tout en prônant le retour à Basho, il n'en pratique pas moins un art très différent, visant dans ses vers nourris de culture classique un idéal de beauté et de liberté, refuge contre les limitations de la vie ordinaire.